| | | 百度

France : ouverture d'une enquête après une plainte de Macron pour une insinuation de Marine Le Pen sur un compte caché

百度   区块链与人工智能的结合可能成为另一个爆点。

Publié le 2019-03-20 à 23:02 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


 

 

PARIS, 4 mai (Xinhua) -- Le parquet de Paris a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête préliminaire suite au dép?t de plainte contre X par Emmanuel Macron (En Marche!) "pour faux, usage de faux et propagation de fausse nouvelle destinée à influencer le scrutin" suite aux insinuations de la candidate d'extrême droite Marine Le Pen sur un compte offshore caché.

Lors du débat télévisé de l'entre-deux tours la veille entre les deux candidats du second tour de la présidentielle, Mme Le Pen a laissé entendre que M. Macron pourrait avoir "un compte offshore aux Bahamas", ce qu'il a immédiatement contesté, dénon?ant une "diffamation".

Au même moment, des documents prétendant qu'il posséderait un tel compte dans un paradis fiscal ont été diffusé anonymement sur le plus grand forum du monde, 4chan, puis ont été relayés sur les réseaux sociaux.

Interrogée au micro de RMC jeudi, Marine Le Pen a dit "ne pas avoir de preuve" de son accusation. Sur la radio Europe 1, Louis Aliot, vice-président du Front National et compagnon de Mme Le Pen, a quant à lui évoqué "deux sites américains qui parlent aujourd'hui d'une évasion fiscale de M. Macron. On verra ce que c'est. S?rement que ?a sortira dans la journée".

"Je n'ai jamais eu de comptes dans quelque paradis fiscal que ce soit, d'abord parce que ce n'est pas mon tempérament, ni ma nature profonde, ensuite parce que j'ai toujours voulu revenir dans la chose publique", a déclaré jeudi M. Macron sur France Inter, ajoutant que c'était, selon lui, "typique de ce que l'on appelle les 'fake news', et donc Mme Le Pen lance cela, elle a derrière des troupes sur Internet qui se mettent en place".

L'enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

french.xinhuanet.com

France : ouverture d'une enquête après une plainte de Macron pour une insinuation de Marine Le Pen sur un compte caché

Publié le 2019-03-20 à 23:02 | french.xinhuanet.com

PARIS, 4 mai (Xinhua) -- Le parquet de Paris a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête préliminaire suite au dép?t de plainte contre X par Emmanuel Macron (En Marche!) "pour faux, usage de faux et propagation de fausse nouvelle destinée à influencer le scrutin" suite aux insinuations de la candidate d'extrême droite Marine Le Pen sur un compte offshore caché.

Lors du débat télévisé de l'entre-deux tours la veille entre les deux candidats du second tour de la présidentielle, Mme Le Pen a laissé entendre que M. Macron pourrait avoir "un compte offshore aux Bahamas", ce qu'il a immédiatement contesté, dénon?ant une "diffamation".

Au même moment, des documents prétendant qu'il posséderait un tel compte dans un paradis fiscal ont été diffusé anonymement sur le plus grand forum du monde, 4chan, puis ont été relayés sur les réseaux sociaux.

Interrogée au micro de RMC jeudi, Marine Le Pen a dit "ne pas avoir de preuve" de son accusation. Sur la radio Europe 1, Louis Aliot, vice-président du Front National et compagnon de Mme Le Pen, a quant à lui évoqué "deux sites américains qui parlent aujourd'hui d'une évasion fiscale de M. Macron. On verra ce que c'est. S?rement que ?a sortira dans la journée".

"Je n'ai jamais eu de comptes dans quelque paradis fiscal que ce soit, d'abord parce que ce n'est pas mon tempérament, ni ma nature profonde, ensuite parce que j'ai toujours voulu revenir dans la chose publique", a déclaré jeudi M. Macron sur France Inter, ajoutant que c'était, selon lui, "typique de ce que l'on appelle les 'fake news', et donc Mme Le Pen lance cela, elle a derrière des troupes sur Internet qui se mettent en place".

L'enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

010020070770000000000000011101841362575441
百度